Messieurs vous avez la parole


Messieurs vous avez la parole

Je vous avais parlé en préambule des interviews d’hommes qui portent le collant, ces derniers sont des lecteurs assidus et des commentateurs de choix! Je tiens chaleureusement à les en remercier. Chacun d’entre eux nous livrent avec honnêteté , franchise et sincérité sur leurs approches du collant. Ils évoquent avec courage et franchise  leur fétichisme, je me rappelle d’une discussion virtuelle avec l’un d’eux, qui m’a prouvé que l’on pouvait  être fétichiste  sans être pervers  ( notion à mon sens qui est mal utilisée maintenant le sens des mots prime!!). J’avais envie d’en savoir un petit peu plus et surtout partager.  Donc voilà je vous laisse découvrir les réponses de ces messieurs.

Eric

Quand as tu commencé à porter des collants? 

L’année de la canicule en France ,en 1996 ( je crois) pour le travail. Comme je pose et ponce du parquet, avec la transpiration l’eau ne coulée le long des jambes et avec les collants se fut fini et plus de tache d’eau sur le bois brut.

Quel est l’élément qui a déclenché cette passion? 

Avec ma cousine, on se déguisai elle en garçon et moi en fille et avec ds collants bien sur .

Quelles anecdotes pourrais tu raconter avec tes collants?

Quant ma première cliente me vit travailler en collant. Elle ne disait que cela m’aller bien et que les gens de l’époque les rois de France en portaient aussi

 

Et une petite dernière pour la route

 les marques que tu affectionnes.

En général les DIM en suite les promos

Jean Marc

Quand as tu commencé à porter des collants?

J’ai du commencer assez jeune (vers 12/13 ans) mais malheureusement pour moi a cet age cela reste très confidentiel et très mal interpréter par l’entourage (et oui a cet age la on s’en procure qu’en les empruntant a qq’un de proche et sans forcement qu’il soit au courant, mais j’avais la chance d’avoir une tante qui en mettais très souvent et elle avait un roulement assez important (achat/nettoyage) cela me permettais de temps en temps de lui en chipper dans son tiroir et de lui remettre dans la panière à linge sale.

Ensuite dés ma majorité, une fois que j’ai commencé à gagner ma vie et à être indépendant avec mon appartement, j’en met tous les jours hivers comme été. J’ai aujourd’hui 34 ans.

-Quel est l’élément qui a déclenché cette passion?

Même si j’ai commencé a porter des collants a l’age de 12/13ans, j’ai été passionné bien avant ! J’aime les belles jambes (c’est vraiment le premier élément que je regarde chez une femme) et le collant est vraiment un bijoux (pour reprendre ta phrase du blog) qui les subliment.

Donc en premier c’était vraiment l’aspect esthétique chez la femme. Comme je l’ai dit plus haut ma tante en portait beaucoup (Ndrl: qui plus et ,était aussi une très belle femme et elle les portait tres bien..) j’ai toujours eu l’occasion d’en voir très souvent et finalement l’envi de « toucher » est venu car mis part l’image que cela renvoyais je ne connaissez finalement pas la matière.
Ne pouvant pas aller caresser les jambes de ma tante (on se demande bien pourquoi..??? lol), j’ai simplement profiter d’un moment d’absence pour aller en chercher un dans son chiffonnier. c’était un modèle noir de 20 ou 30 deniers a démarcation (marque inconnu), Une fois ce collant en poche j’ai attendu le soir d’être dans ma chambre pour bien l’observer tranquillement. Mes attentes se sont bien confirmées au niveau de la finesse du tissu et de sa douceur et au bout d’un certain moment d’hésitation je l’ai enfilé, ma première tentative fut assez laborieuse , j’avais entrevu une fois ma tante en enfiler un, j’avais donc une « base » sur la façon de faire mais pas évident !

C’est a ce moment la que la passion s’est ancrée en moi, d’autant plus que je l’ai mis « comme sur les photos » … j’ai profité de son contact intégral,

J’ai été (très) impressionné par cette sensation alliant le confort la douceur, et même si encore à l’époque la mode n’était pas forcement ma préoccupation première, j’ai trouvé ça très beau sur moi, naturel et très riche en sensations tant sur le port que le simple touché

Conscient que finalement dans la tête des gens le collant = sous vêtement féminin, j’avais a porté de main la possibilité de toucher a volonter une jambe encollantée. J’en ai porté aussi souvent que possible de manière très discrète (souvent avec chaussettes pour les plus fin jusqu’à l’age de 16/17ans après j’ai fait sans) en attendant de pouvoir en profiter sur la gente féminine au moment voulu.. Comme je n’ai pas toujours assumé le port avec mes petites amies,je compensais par le fait qu’elles en portaient !! (j’ai toujours eu des filles très fière de leurs jambes)

–  Quelles anecdotes pourrais tu raconter avec tes collants?

Le temps passant, le collant est devenu un élément indispensable de ma garde robe, je suis aussi motard, et je bosse souvent a l’extérieur par tout temps (comme explication ça marche toujours !!) . et aujourd’hui, les caleçons et chaussettes sont rare pour moi, si bien qu’un jour il y a 3 ans lors de la visite médicale annuelle pour mon boulot, Par habitude, je me suis habillé comme tout les jours (Jean’s, Basket, Polo, Sweat et collant noir semi opaque Gerbe Drain Up pour homme) en principe pour tout ce qui est médical je mets un boxer ou un slip en dessous..mais la, même pas l’idée m’a traversé la tête. D’autant plus, en 10 ans de boite jamais je n’avais enlevé le bas..pour cette visite.. Tout a une fin…

Quant mon tour fut arrivé, l’infirmière me demande d’aller dans le vestiaire pour me déshabiller , je ne percute rien et je m’exécute.. je me déshabille et je reviens dans la salle en conservant mon polo.
C’est en voyant l’air « surpris » de l’infirmière que j’ai compris que j’avais oublié un truc… mais je suis rester impassible, j’ai fait mes tests oculaires, audio (oui oui il faut être en tenue d’Adam pour ça !! lol) d’équilibre et du dos en collant, sous les yeux d’une parfaite inconnue qui elle aussi n’a fait mine de rien, juste l’impression que cela dure bien longtemps… Le docteur a pris la suite (je ne suis pas sur qu’il même calculé…) m’a posé ses questions, pris la tension et le pouls. Je suis allé me rhabillé, et en disant au revoir a l’infirmière j’ai « flirté » avec elle en lui disant a l’année prochaine, mais elle m’a répondu que c’était dommage mais qu’elle devait partir dans une autre région. J’en ai eu la confirmation l’année suivante… ou l’infirmier était beaucoup moins « sexy »…

Et une petite dernière pour la route

Les marques que tu affectionne.

J’ai 4 marques fétiches, Gerbe (pour leurs modèles Homme Opaque, Hivers et Drain Up, cher mais d’une qualités impressionnante) , Chesterfield (Leur lot de 2 Collants Fin Résistant) ,  MURA pour leur collant Tonic en 40D. et DIM (Doudim très fin et mat pour l’été avec le pantacourt) ils ont l’avantage d’être tous en T6 / XL..Après je teste en fonction des Tailles et modèle (Noir ou Marron en Opaque/Semi Opaque pour l’hiver et les sorties) ou Noir/Chair en voile ou mousse pour l’été que propose les marques.J’achetes souvent ces marques sur internet pour des raisons de pratique et de prix (je vis dans un petit village) j’ai acheté mon premier Gerbe en boutique de lingerie en cherchant un cadeaux pour ma douce de l’époque.. ;)Aprés chez les femmes j’aime tout… il y a collant pour tout le monde..

Alban

Quand as tu commencé à porter des collants?

J’ai commencé à porter des collants vers l’age de 13 ans , une grosse passion né de la découverte des jolies jambes de ma prof de Latin en secondaire et aussi de la mère d’un copain de l’époque .

Quel est l’élément qui a déclenché cette passion?

Le toucher , quand j’ai vu ce tiroir ouvert et rempli de collants ( ceux de la mère du copains de l’époque )  la sensation que j’ai éprouvé en tenant du nylon dans mes mains la 1° fois et quand j’ai enfilé ces collants pour la toute première fois de mon existence , ça été comme une révélation comme une découverte , un sentiments de bien être comme si il m’avait toujours manqué quelques choses et que le fait d’en avoir sur moi faisait de moi une personnes différente ….

Quelles anecdotes pourrais tu raconter avec tes collants?

Je pense que je n’en ai aucune en particulier , cela se fait dans la sphère privée et donc je ne sors jamais en pantacourt ou short , donc à part mes chevilles qui pourrait être visible par moment … personnes ne m’a jamais fait de remarques la dessus à part mon épouse  mais c’est encore autre sujet …. J’ai filé énormément de collants même des tout nouveau à peine sortit de l’emballage , ça c’est vachement râlant….

Et une petite dernière pour la route

 les marques que tu affectionne.

Je n’aime que les collants assez fin entre 10 et 25 Denier Max  Alors la marque DIM est particulièrement usité ( sublim , body touch et teint de soleil) je vais dire mais il y a en Belgique un magasin qui s’appelle « VERITAS » et qui fait un collant « Insua » très agréable. Wolford est un produit waouaaa mais chère …. J’ai pas mal de collants « Gerbe »  un collant Mura minuit , certains Golden lady ….voilà c’est à peu près tout ..

Marc

Quand as tu commencé à porter des collants?

– J’ai toujours été fasciné par les collants, leur texture, leur brillance. J’en porte depuis très longtemps (j’ai la cinquantaine) sous mes pantalons en hiver et j’apprécie également leur douceur.

Quel est l’élément qui a déclenché cette passion?

– Y a -t-il eu un déclencheur ? Je ne sais pas, mais les jambes de mes copines lycéennes (à l’époque) ont certainement joué un rôle !

Quelles anecdotes pourrais tu raconter avec tes collants?

– Côté anecdotes, je dois dire qu’elles sont plus nombreuses depuis 2 ans, puisque depuis cette date, j’ai décidé (la vie est trop courte) de me faire plaisir sur le plan vestimentaire. En consultant internet (où on trouve de tout…), j’ai découvert l’association « hommes en jupe » et c’est ce qui m’a décidé à porter des jupes. Comme je l’ai dit par ailleurs, je ne veux ni me travestir, ni devenir femme, mais tout en conservant mon attitude d’homme, ma virilité, de varier mon habillement. Et donc je porte tout naturellement de temps à autres jupe et collants, le reste de ma tenue provenant du rayon « homme ».

Alors oui, des anecdotes, j’en ai plusieurs depuis 2 ans:

– en général, les gens ne prêtent pas attention et ne voient même pas la différence. Mais une fois, un petit garçon a regardé, étonné, mes collants. Et il a répondu par un sourire au grand sourire que je lui faisais.

– Une autre fois, dans un grand supermarché, au rayon automobile, une dame me demande conseil pour des ampoules pour sa voiture et nous avons discuté plus de 5 minutes tout naturellement, moi en jupe et collants, elle en pantalon… Elle s’était adressée à moi parce que je suis un homme et qu’un homme s’y connait en mécanique (c’est bien connu…).

– Dans une des boutiques de prêt-à-porter féminin où je vais souvent maintenant, une vendeuse me demande si je trouve ce que je voulais pour la jupe que j’étais en train de regarder, et quelle taille faisait la dame à qui elle était destinée. Elle n’avais pas vu, d’où elle était, que je portais jupe et collants. Je lui répond: « c’est pour moi », et découvrant ma tenue, elle me dit « Oh, elle vous va super bien cette jupe ! Et en plus, vous avez de très belles jambes ! Vous avez bien raison ».

Et une petite dernière pour la route

les marques que tu affectionnes.

Concernant les marques de collants, je porte souvent des collants semi-opaques (40 deniers) voire plus (70 ou 80) et j’aime bien ceux qui sont brillants. Les couleurs que je choisis sont plutôt discrètes: noir bien sûr, mais aussi marron, gris, voire prune de temps en temps. Pour ces collants, j’aime bien WELL, et WOLFORD (mais le prix n’est pas le même).

Depuis quelques temps, je porte aussi des collants plus fins, surtout au printemps, dans des tons « chair » car je trouve que cela me va bien finalement. Là, je suis fan des Sublim de DIM à la brillance superbe. J’ai aussi acheté de jolis collants chez C & A.

En général, mes collants sont unis et sans dessin. Mais je compte bien essayer aussi un de ces jours…

pour finir une petite note d’humour

http://bloglesky.wordpress.com/2012/03/22/superman-a-loupe-sa-carriere-de-groupie/

4 réflexions sur “Messieurs vous avez la parole

  1. Alban dit :

    Ho yes , nous voilà célèbre , et bien Arnaud je te remercie d’avoir publier nos interviews , cela m’a fait plaisir de te répondre et forcément d’y participer😉 concernant Marc, Jean Marc , Eric je vois que nous sommes tomber sous le charme du collant plus ou moins à la même période .
    Mesdames à vous de commenter nos interviews ….

    Alban

  2. Marc dit :

    Merci Arnaud de nous avoir donné la parole !

    Cela permet de voir que les hommes peuvent porter des collants de manière naturelle.

    Cordialement

    Marc

  3. collantshommes dit :

    Bonjour, je m’appelle Nico et je vais répondre au petit questionnaire car je porte aussi des collants.

    Quand as tu commencé à porter des collants?
    J’ai porté des collants vers 6 ans pour un spectacle. Mon déguisement était celui d’un chat noir avec des collants noirs en nylon semi-opaque.
    Ensuite, j’ai porté des collants en laine bleus et turquoise que ma mère m’avait acheté pour l’hiver. Puis, quand ils devinrent trop long, elle ne m’en a plus acheté. J’ai continué a en porter en cachette. C’était des collants en nylon transparents. A 13 ans, j’ai acheté ma première paire de collants voile noir. J’ai continué toute mon adolescence à en acheter et à en porter en cachette. Maintenant ça fait plus de 10 ans que j’en porte quasi chaque jour. Collants noir ou couleur chair transparents.

    Quel est l’élément qui a déclenché cette passion?
    La curiosité, l’envie d’égalité vestimentaire, le faite de voir de jolies jambes, la douceur de la matière et la transparence avec un effet légèrement coloré sur la jambe.

    Quelles anecdotes pourrais tu raconter avec tes collants?
    Je sors parfois en short et en collants, les gens qui le remarque, me regardent comme si je venais de mars, c’est amusant.
    Un jour, j’ai mis des collants pour aller me faire épiler (depuis je le fait à chaque fois) et l’esthéticienne a été surprise de voir ça. On en a parlé et finalement elle trouve ça pas mal. Depuis, je change souvent de salon pour revivre l’expérience de la surprise de l’esthéticienne. J’adore avoir leur avis. Une d’entre elle m’a avouer que son mari en portait pour faire de la moto.

    Les marques que tu affectionnes.
    Falke: excellente qualité et d’une transparence quasi invisible s’il n’y a pas un rayon de soleil qui vient le faire briller.
    Dim, Well, Golden Lady: pas cher et pas mal.
    Gerbe: pour homme. Dommage pour le prix. J’en ai acheté qu’un. Qualité exceptionnelle.

    Voilà, si vous voulez voir des hommes qui portent des collants en toute simplicité avec leur vêtement, venez voir mon blog sur skyrock. Mon pseud c’est : collantshommes. Laissez une petite trace, ça fait toujours plaisir.
    A bientôt.
    Nico

Ton commentaire est le bienvenu!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s