Breaking News IV L’auteur parle de lui : Ce que vous ne savez pas de moi.


_DSC0543

Salut à toutes et à tous.

Cela fait 3 ans que ce blog existe, et finalement vous savez peu de choses de son auteur, bien que je me livre de plus en plus, et ce grâce à vos commentaires plus sympathiques les uns que les autres. De manière générale, derrière un blog, il y a un être humain qui aime partager ses passions. De temps en temps, il exprime le besoin de le faire de manière plus personnelle. Aujourd’hui, j’ai décidé de vous en dire plus sur moi car j’ai confiance en vous, lectrices et lecteurs.

Je me souviens d’un commentaire ou d’une discussion sur les réseaux sociaux de quelqu’un qui était surpris par ma sensibilité et mon empathie à votre égard. Je sais que certaines enseignant(e)s qui tiennent un blog me suivent.

Il s’avère que je suis atteint d’un handicap très rare et méconnu : je suis atteint de dyspraxie.

« La dyspraxie est une altération de la capacité à exécuter de manière automatique des mouvements déterminés, en l’absence de toute paralysie ou parésie des muscles impliqués dans le mouvement. Le sujet doit contrôler volontairement chacun de ses gestes, ce qui est très coûteux en attention, et rend la coordination des mouvements complexes de la vie courante extrêmement difficile, donc rarement obtenue. »

Quel est le rapport avec les collants vous demandez-vous ?

Un dyspraxique peut faire une « bonne » ou « mauvaise « pioche, je m’explique:

Dans cet handicap, il peut y avoir soit des troubles physiques associés (sensibilité au froid, problèmes musculaires, ligamentaires, coordination etc..) ou des troubles psychiques associés (retard mental, autisme etc.).

Moi j’ai tiré la bonne carte si je puis m’exprimer ainsi : je n‘ai que des troubles physique associés.

Voici l’extrait d’un ancien article :

« La première raison, c’est que le collant est un support thermique. Je souffre d’une hypersensibilité musculaire due au froid. D’où l’utilisation de collants en laine conseillée par une kinésithérapeute. J’ai commencé à m’intéresser à ce vêtement en allant dans les magasins comme Wolford, le Printemps, les Galeries Lafayette, en essayant et j »y ai pris goût »  

Mais enfiler un collant fut tout un apprentissage…

Ma scolarité fut aussi soumise à maintes épreuves comme l’acquisition de l’écriture. Je suis plus que conscient de la différence entre « pouvoir » et « savoir ». Aujourd’hui encore, il m’est difficile d’écrire au stylo pendant plus d’un quart d’heure. Dans ma vie quotidienne aussi, certains gestes peuvent paraître anodins pour un homme, comme se raser par exemple. Chères lectrices, demandez à vos hommes si pour eux c’est un geste complexe. Pour moi c’est encore très difficile, je dois à bien des égards faire attention, à moins de vouloir ressembler à Frankenstein ou au Joker de The Dark Knight (Batman est toujours dans la place !).

Mais dans mon « malheur », j’ai une chance inouïe. J’ai développé une excellente mémoire. Par exemple, j’ai pu facilement apprendre l’anglais que je parle couramment ainsi que l’espagnol et l’italien. Mon prochain challenge : l’arabe !

Bien sûr, c’est  un combat quotidien que j’ai fini par accepter. À cause du rejet causé par mon handicap, j’ai traversé une période de dépression. Je sais donc ce que « souffrir » veut dire. Ne vous inquiétez pas, maintenant je suis en méga forme!

À présent, je tiens à vous parler des personnes et des choses qui m’ont sauvé la mise :

MA FAMILLE ET MES AMIS

Mes activités, qui m’ont permis de briser des chaînes, à savoir :

Le SCOUTISME et LA MUSIQUE, qui ont participé à une forme de rééducation.

arnaud drum

en exclusivite mondiale et planetaire le resultat!!! C’est un cadeau pour vous ♥

En tout cas je remercie tout le monde et m’excuse de  vous surprendre sur ce sujet et  ne vous souciez guère j ai encore plein d’articles mode pour vous !!!!!!!

MERCI A TOUS

Publié dans: moi

84 réflexions sur “Breaking News IV L’auteur parle de lui : Ce que vous ne savez pas de moi.

  1. Rachel dit :

    Billet très émouvant! Bravo pour ton courage! Tu as su tirer parti de ton « handicap » pour créer un blog d’une grande qualité à qui je souhaite longue vie! Bises

  2. Jenychooz dit :

    C’est bien aussi de pouvoir s’exprimer librement à travers son blog, c’est une sorte d’exutoire.
    Bravo pour ton courage. Tu m’as beaucoup ému, merci d’avoir partager ceci avec nous.
    Tu m’as régalé avec ta vidéo, je suis une grande fan de batterie, j’aimerai bien m’y mettre un jour mais je suis une quiche niveau coordination des mouvements:/
    Biz Jeny

  3. Hindie dit :

    Très émouvant ! je trouve ça très courageux de ta part d’en avoir parlé, et je devine aisément que ça n’a pas du être facile pour toi de te lancer !😉 mais, je suis sure que tu te sens beaucoup plus léger à présent, comme libéré non ? j’admire ton combat pour t’en sortir , il en faut de la force pour finir par accepter et mieux encore, réaliser tes rêves et tes envers et contre tout !
    Merci de t’être livré de cette façon , nous savons maintenant quelle personne extraordinaire tu es !
    Bise, Hindie.

  4. Schuldi dit :

    J’ai été très émue en lisant ton texte, je te trouve très courageux d’avoir pu coucher des mots sur ce sujet et le révéler au reste du monde. Etant entouré de quelques personnes très proches atteint de maladie complexes et graves pouvant entrainer des handicaps je me sens concerné par ton billet et je suis ravie de voir que tu as pu trouver un équilibre à travers la musique. Quel bel exutoire. Je te souhaite encore une très belle vie🙂
    Schuldi

  5. Betty Beauty Blog dit :

    bon je lis mais je commente peu … Mais là j’en ai envie. Je suis infirmière, j’ai vu des cas de dyspraxie plus ou moins sévères .. Je te trouve très courageux de partager ça avec nous ! J’ai aimé lire ton article , se dévoiler n’est pas toujours facile . Bravo !
    Bises

  6. Cécile dit :

    Et bien je peux te dire que tu a bien fait d’écrire cet article! Mettre des mots sur sa maladie est une certaine forme de thérapie qui doit te faire du bien! Mon mari a un diabète de type 1, je ne sais donc pas ce que c’est de vivre avec une maladie qui peut être prenante dans la vie de tout les jours, mais de ce fait je peux deviner un minimum ce que cela signifie!

  7. happy-hands dit :

    Coucou !

    Je suis une nouvelle lectrice depuis peu, et c’est un bel article que tu as ecrit. Le blog est un joli monde, on rencontre des personnes vraiment adorable c’est un univers auquel on s’attache et ou on se dévoile peu a peu.
    Tu as fait de ton handicap ( si je puis dire) un atout. Et tu as découvert quelque chose qui te plait, ou plutot DES choses :))
    Tu as ouvert un blog. Tout ca pour dire qu’il y’a pleins de bonnes choses❤

    bravo❤❤
    Et au plaisir de te lire🙂

  8. Gentleman W dit :

    Arnaud, nous nous connaissons ici, sur nos blogs et dans nos longues discussions sur FB, tu as eu le courage et l’intelligence de le dire. Le regard que nous avons, ne changera pas, car ce sont bien tes idées, ton vécu et ta sensibilité qui plaisent ici.

    Maintenant nous savons qu’il y a en plus un humain😉 derrière la machine, avec un handicap certes, mais une force de partage en premier lieu. Continue, ton chemin est devant toi, nos voix pour te guider, te rappeler notre présence, et ta famille pour t’aimer encore plus.

    Eh oui derrière les écrans, il y a nos forces, nos faiblesses, nos vies.

    May the force, be with you, Arnaud !

  9. pinezoe dit :

    très intéressant ce petit apparté sur toi, ta vie et tes problèmes de santé… c’est très touchant et merci d’avoir partagé ça c’est pas souvent simple et ça permet à certains de mieux comprendre le pourquoi du comment du collant! je me souviens effectivement que déjà au lycée tu faisais de la musique! voilà biz!!!!!

  10. Ly dit :

    Etudiante en psycho on est passé rapidement sur ce trouble l’année dernière donc je connais un peu.
    Ca a l’air d’être un trouble épuisant (toujours solliciter son cerveau, ses facultés cognitives) c’est bien que tu ai eu des gens pour te soutenir🙂

  11. yelle dit :

    Bravo pour cet article et cette super séquence musicale que tu nous offres ! Bravo d’être toi, sincère et touchant. ça fait du bien les gens comme toi par ici !
    Nos différences sont aussi des richesses ; merci de le montrer. Je t’embrasse mon Nono !

  12. Matoushi dit :

    Super cet article, je me doute qu’il t’a fallut du courage pour nous livrer cela.
    Ce qui est chouette c’est que du coup tu as une grande sensibilité et un sens profond d’empathie, ce qui n’est (malheureusement) pas donné à tout le monde🙂
    Je comprends mieux ta passion des collants maintenant :p
    Tu joues hyper bien de la batterie en tout cas, c’est impressionnant ! je n’aurais jamais deviné que tu as pourtant un handicap de coordination des mouvements, tu as du énormément travaillé, vraiment bravo pour ta persévérance.

    Si tu as besoin d’aide pour apprendre l’arabe n’hésite pas à me contacter, étant à moitié tunisienne je t’aiderai avec plaisir😉

    (et dis ça a l’air sympa chez toi :p )

  13. zelda dit :

    C’est très touchant que tu aies choisi de nous faire confiance et de te dévoiler ainsi !!!
    J’ai aussi fait la même chose et je ne le regrette vraiment pas, je me sentais plus libre et plus proche des lecteurs après !
    Tu as l’air d’avoir maintenant une belle philosophie de vie et bien souvent avec les années, le handicap devient une force et permet d’encore mieux profiter des moments heureux !
    Et puis parler autant de langues et jouer ainsi de la batterie, chapeau !
    Bises Arnaud😉

  14. Aurélie as Mounette dit :

    oulala merci de nous avoir fait confiance. Je me doute que tout ca est un combat quotidien mais tu extériorises grace à tes activités!
    Marrant j’ai fait les scouts aussi, ca remonte mais c’est génial comme communauté!
    je te souhaite pleins de bonne chose pour la suite!

  15. LaReineDePique dit :

    Félicitations Arnaud d’avoir eu le courage de te livrer ainsi, et tu as bien fait, ton article m’a beaucoup touché comme il touchera je pense tous tes lecteurs et lectrices.
    Laisse-moi te dire que tu surmontes ton « handicap » à merveille car rien n’en transparaît. Si je le mets entre guillemets ce n’est pas que je n’en mesure pas la difficulté, mais parce qu’il ne t’as pas freiné dans tous les sens du terme puisqu’en tentant de lui palier, tu l’as largement fait en développant de nombreux atouts qui font de toi la personne que tu es aujourd’hui. Chapeau bas !

  16. louply dit :

    C’était très beau de te lire (et même quand tu écris pour autre chose que de la mode tu as un très beau style d’écriture). Ton histoire est vraiment touchante et c’est vraiment beau de savoir que tu te bas et t’en sort. Continue comme ça, a nous épater avec tes collants nous on adore !

  17. Manal - A Piece of Glam dit :

    Bravo et merci pour ce post Arnaud ! Bravo parce que du courage il en faut pour en parler aussi ouvertement. Et merci de nous en dévoiler un peu plus sur toi. Je ne retiens qu’une chose : tu as fait de cet handicap, une force, une passion même (les collants) et ça, c’est une belle victoire🙂

  18. Marc dit :

    Bravo Arnaud ! Pour ton courage pour affronter la vie et dépasser ton handicap.
    Mais aussi pour ouvrir ton cœur à tes lectrices (nombreuses et attentionnées) et tes lectrices (moins nombreux, mais tout aussi fidèles). Ton article est très émouvant.

    Félicitations !

    Marc
    http://www.i-hej.com/

  19. Em de Darlingest dit :

    Il n’est pas toujours simple d’affronter le quotidien, tu as donc beaucoup de mérite d’avoir su dépasser ton handicap! Je remarque que tu sembles à l’aise lorsque tu joues de la batterie. La musique est souvent un bon moyen de s’épanouir. En tout cas, il semblerait que pour toi, cela fonctionne!
    Au plaisir de te lire à nouveau

  20. Paulynagore dit :

    Je crois que j’en ai déjà entendu parler, ça doit pas être facile tous les jours mais tu t’en sors bien ! Tu sais jouer de la batterie (moi qui n’ai aucune coordination c’est une catastrophe ^^’) tu parles plusieurs langues couramment , tu fais tout pour t’en sortir et tu es soutenu, juste pour ça, bravo🙂

  21. Livia dit :

    Je te félicite, Arnaud.
    Tu as su te livrer à nous ces parties de toi avec tant de naturel, de pudeur, et en meme temps, un courage peu commun.
    Les scouts, la musique, la mode, et enfin lui, le blog, la manière dont tu en a mobilisé toutes ces expériences pour avancer, est fantastique.. C’est grace à l’art et la beauté, l’amour des autres.
    En plus, tu as affiné un style déjà très agréable.
    Là aussi, je te félicite!!
    Tu y es!
    Continue ainsi !
    Livia

  22. illusoirementvotre dit :

    Wahou, c’est un article très très émouvant … je connaissais cette maladie à travers ma maman qui a longtemps travaillé auprès d’enfant souffrant de maladie divers mais je ne me doutais pas que tu en souffrais. Tu es très courageux d’avoir fait de cet handicaps une force et de t’être ainsi relevé face à quelque chose de très dur ! C’est vraiment admirable je trouve. Mais ce que je retiens le plus de toi c’est ta propension au partage et à la gentillesse bien plus qu’un handicap ! Encore bravo pour l’article et le reste !
    Je t’embrasse !

  23. Morgane dit :

    C’est très intéressant d’en savoir plus pour toi et je trouve ça très courageux de partager ça avec nous, en tous cas il faut voir le positif : ta maitrise des langues, ta mémoire et ton blog ! (car tu as été amené à porter des collants et donc à créer ton blog, qui sait, ce blog n’existerait peut être pas dans une autre situation!) bref très bel article !

  24. lesblablasdesego dit :

    Merci pour cet article hyper émouvant et personnel ! C’est « amusant » parce-que j’ai justement appris les dyspraxies cette année, en cours de neurologie. Donc je connais un petit peu le truc… Mais aujourd’hui tu as l’air d’en ressortir renforcé et fier et c’est une très bonne chose ! Tu es une personne formidable, avec toujours un mot d’encouragement, une gentillesse à dire🙂 Je te remercie de me suivre & de m’encourager, depuis le tout début de mon blog, et je suis ravie de cette rencontre « bloguesque »🙂
    Plein de bisous !

  25. cambon dit :

    Bonjour, je suis touché en te lisant car moi aussi j’ai un handicap mental. Je me suis reconnu dans ce que tu dis, l’insertion dans la société est difficile, pour moi aussi. La différence est difficile à vivre dans cette société, mon problème c’est ma mémoire je me souviens pas tout le temps des choses, ma mémoire me fait défaut sur les souvenirs, mais je suis bénévole dans des associations comme pour une radio locale, j’anime une émission qui donne la parole à ceux qui ne l’ont pas, comme les personnes handicapées, parents d’enfants handicapés, et associations. J’ai un prix régional pour ce que je fais grâce aux Victoires de l’accessibilité. J’aime faire des vitraux. Je suis ravi de cette rencontre, et je te souhaite du courage pour la suite. Blogueur amitié

  26. Marion la râleuse dit :

    Bravo d’avoir osé faire cet article ! C’est bien que des personnes puissent écrire des témoignages de ce genre pour sensibiliser un peu les gens !
    La musique est un excellent « médicament » ! Par contre, on en devient très vite addict
    ^^
    Merci pour cet article !
    Bisous

  27. MinnieH dit :

    Coucou, je t’ai découvert aujourd’hui, à travers des commentaires laissés sous des articles et ton pseudo m’a interpellée, du coup, j’ai cliqué et je te découvre. Ce n’est pas facile de faire part d’un handicap, de montrer que là où c’est facile pour d’autres, c’est compliqué pour nous. Je dis « nous », parce que je me suis retrouvée dans certains mots et certaines difficultés. Le jour où j’ai eu une hémiparésie du côté droit, ma vie a commencée à être chamboulée. Et je n’arrive pas toujours à composer avec. Alors je te tire mon chapeau pour tout ce que tu arrives à faire, pour tous ces moyens que tu te donnes pour réaliser tes envies et tes rêves. Merci pour ce bon moment de musique🙂
    Bises

  28. Les causeries de V dit :

    C’est toujours intéressant d’en savoir plus sur la personne derrière l’écran. Blogguer me permet de rencontrer d’univers différent. Je suis ravie d’être tomber sur ta jolie personnalité. Bravo pour cette honnêteté bouleversante !
    Bisous

  29. mercredie dit :

    Quel article touchant (meme si je connaissais un petit peu ta maladie). Je suis heureuse de voir tout le bonheur que t’apporte ce blog et la chance que tu as eu de pouvoir rencontrer des personnes aussi adorables que tes lecteurs, lectrices, blogueurs, blogueuses, vendeuses (lol)… Ta sensibilite est une grande force !

    A tres vite !

  30. Gala dit :

    C’est un témoignage très touchant … Ça ne doit pas être facile de se confier comme ça ! Je suis contente de voir que tu vas mieux maintenant, ça n’a pas (et ça ne doit toujours pas l’être) du être évident ! Bisous Arnaud !

  31. chrisfred dit :

    Tu as su trouver du positif dans ton problème: le port de collants!
    Continue a nous faire decouvrir des belles marques!
    Et croque la vie à pleine dents!
    Bisous

  32. Flo dit :

    Bonsoir Arnaud,
    Je ne connaissais pas cette maladie avant de lire ton article. Je comprends mieux ton penchant pour les collants. Tu m’as émue et je ne peux que t’encourager à écrire et à poursuivre ta passion. Je souhaite une longue continuation à ton blog;)
    Une grosse bise pour te réchauffer.

    PS: Je te remercie de me découvrir sur HC mais si mon blog ne t’intéresse plus, n’hésite pas à te désabonner. Je ne force pas les gens à m’apprécier.

  33. primrose79 dit :

    bravo Arnaud pour ce « coming out », félicitations, c’est tellement dur d’avouer ses « faiblesses » qui sont je vois devenues des qualités, et il faut un sacré courage pour en parler à tes lecteurs que tu ne connais pas forcément! Félicitations pour ton blog aussi, je dois avouer que j’ai d’abord été surprise en lisant « Arnaud » et « collants » dans le même intitulé, mais je suis ravie d’en connaître la raison! merci d’avoir visité ma page (http://monblogmyblog.wordpress.com/)et à bientôt!
    et vive batman (c’est mon héros marvel préféré!)

  34. 28deniers dit :

    Bonjour Arnaud
    Je connais votre blog grâce à ce cher Gentleman W.
    Je fais partie de vos lectrices silencieuses, car si je viens régulièrement lire vos articles, je n’ai encore jamais commenté.
    Je commente aujourd’hui, car ce que vous dites de vous est très touchant, et effectivement, connaître un tout petit peu plus l’auteur des textes que l’on lit donne envie de sortir de l’anonymat.
    Vous savez, par votre intelligence et votre courage, trouver de multiples ressources pour braver ce  » handicap » qui vous frappe. Bravo! J’ai toujours une bonne part d’admiration pour la détermination lorsqu’elle est positive comme la vôtre.
    Continuez ainsi encore et encore…et je crois que le succès de votre blog est un beau témoignage humain et une belle reconnaissance.
    Amicalement
    28deniers ( Isa)

  35. Samia dit :

    Bonjour,

    Moi aussi j’ai tendance à être dyspraxique, je n’ai jamais consulté mais c’est flagrant lors des cours de danses ou d’autres activités.

    Bonne journée.

  36. Julie C. dit :

    Je n’avais jamais lu cet article en fait… Merci du lien!🙂 Et bien bravo Batman pour ton courage et ta pêche quotidienne! J’imagine que ce ne doit pas être facile tous les jours mais au final tu es un bon épicurien plein de pep’s et de ressources! Et surtoutn tu es vraiment super gentil et généreux, ça se ressent dans ta façon d’être présent sur nos petits blogs, toujours le mot qu’il faut! Alors merci, et VIVE BATMAN! « A silent guardian, a watchful protector… A DARK KNIGHT! » Tintintintintin!!

  37. blueedel dit :

    Un grand bravo à toi pour oser te présenter et nous parler de cette difficulté qui a dû te réapprendre des gestes qui pour d’autres paraissent si simples si évidents… Tu as su trouver le « truc » qui a pu t’aider à te démarquer et à faire en sorte que ce ne soit pas ce qu’on remarque en premier chez toi. Ayant moi-même une maman handicapée physique, je sais que le regard des autres est une chose, mais surtout que l’incompréhension et la peur empêchent « l’autre » de cerner le véritable personnage doué de sentiments et de sensibilité. C’est touchant et je trouve cet article impec😉
    En plus, tu as pris l’instrument de musique le plus compliqué par rapport à cette dyspraxie : la batterie est ni plus ni moins que le découpage membre par membre permettant l’utilisation de chacun d’eux totalement indépendamment, donc encore une fois, bravo et beau courage surtout😉

  38. Angélita DevilInside dit :

    Tu as maintenant une abonnée de plus sur Hellocoton, en attendant ta page Facebook. J’avais déjà lu quelques articles sur ton blog car tu es très bien référencé sur Google. Bref, merci pour cet article. J’ai appris beaucoup à ce sujet. Et j’espère que cela va mieux. A bientôt

  39. lecahierdebrioche dit :

    Ok, je vois bien ce que c’est…. Pfff, j’ai vraiment pas facile. Je ne sais plus pourquoi je connais cet handicap mais oui on oublie souvent d’en parler. Et je comprends mieux le port du collant avec l’hypersensibilité physique, les muscles ne brules pas de calories ( enfin je crois).
    Je soutiens dans ton « combat »

  40. Madame Diva dit :

    Eh bien…comme quoi, nos sourires cachent bien des bobos…Et je comprends mieux certaines de nos discussions et que le fait que je souffre aussi te concerne et te préoccupe tant. Un très beau morceau pour finir cet article divinement écrit. Et « que la force soit avec nous ! »

  41. Percorso di sole dit :

    ca vient de là les collants! tu es un battant,j’adore ça! un bon modèle aussi bien d’élégance que de force pour tous!😀

  42. Edelwess dit :

    Un article qui m’as fait monter les larmes…
    Je ne savais pas du tout, une chose que j’ai apprise aujourd’hui sur toi…
    Tu peux qu’être fière de ton parcours, en plus tu es musicien! c’est génial🙂 et je comprend mieux l’histoire du collant du moins l’origine… et c’est chouette que tu l’es transformé en style, j’espère que nous montrera des looks de dingue dans un futur proche🙂

Ton commentaire est le bienvenu!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s