Pourquoi J’aime les collants

Je me dois de vous expliquer mon approche du collant.

J’ai 31 ans et hétérosexuel celà fait 11 ans que je porte des collants.

La première raison c’est un support thermiques je souffre d’une hypersensibilité musculaire due au froid. D’où l’utilisation de collants en laine conseillée par une kinésithérapeute .

J ai pris gout et j ai commencé a m’ intéresser a ce vêtement en allant dans les magasins comme Wolford, le Printemps, les Galeries Lafayette, en essayant et j ai trouvé cela très agréable.

Mon premier achat fut assez éprouvant: Comment un homme peut justifier l achat de ce vêtement pour lui même? je dit à la vendeuse “pourriez vous me renseigner sur un collant chaud qui pourrait aller à un homme” elle écarquille les yeux en me disant” Pardon monsieur vous voulez un collant pour vous” j’ai été rouge de honte elle me dit” Bon je vois que vous êtes un peu mal à l aise mais je  vais vous aider à trouver ce qu’il vous faut.”Elle me présente un collant en laine Doré Doré ” Vous verrez il est super” je l’ achète.

Mais l’achat de collant par un homme peut susciter des réactions parfois agressives je vais vous en faire part. J’étais avec mon ex copine dans un h&m elle me dit “on irait pas se prendre des collants” je lui dit “Pas de soucis il m’en fallait”. Arrivés à la caisse la vendeuse fit remarqué à mon ex “Mademoiselle il y a deux taille bien différent a vos collants” elle lui répondit” C’est normal, il y en a pour lui ” la vendeuse se mit à rire” pardon votre copain met des collants il est homosexuel (terme volontairement changé) ” le ton a un petit peu monté .

65 réflexions sur “Pourquoi J’aime les collants

  1. Bonjour Arnaud, je me présente, Claude, 42 ans, je suis un homme qui, comme toi, aime porter des collants à la ville ou pour faire du sport (vélo), je ne porte que des Wolford (le modèle "Neon 40" est mon préféré). Je suis hétéro et ma compagne accepte de me voir en collants à la maison mais en sa seule présence. J’aimerais en porter avec une tenue de ville mais je n’ai pas encore franchi le cap (lorsque je décide d’en porter en public, c’est toujours avec un cycliste ou short de sport). Au plaisir d’en discuter par mail.

  2. Cela ne m’a jamais choqué d’avoir vu des hommes avec des collants, bien que vu plus souvent par nécessité car l’hiver à Montréal des livreurs à vélo par exemple en porte et honnêtement je trouve que c’est une très bonne idée……moi je suis pour le confort avant tout et compte tenu notre climat je pense que tous les hommes devraient en avoir au minimum une paire….et c’est beaucoup plus élégant que les "combines" en tricot de nos grands-parents ;)

  3. c’est pas un drame qu’un homme porte des collants bien que sa semble zarbi et sorti de l’histoire mais bon on porte ce qu’on tant qu’on sent bien le reste on s’en fiche(même comme c’est plus facile à dire qu’a faire!).

  4. Bonjour, pourquoi ai ce que un homme qui porte des collants avec des bermuda en jeans,noir ou bleu, c’est bizarre. Pour ma part pas plus que les femmes qui nous piquent nos habits? J’en porte presque tout les jours et avec ma famille. Et même dans les centres commerciaux ou j’ai des regards intrigués pas pas de réaction négatives. Je reste juste moi, naturelle et surtout en homme

  5. salut as vous tous je suis tous t’a fait d’accord avec vous moi aussi je suis un homme de 24 ans et je porte des collant tous les jour et surtout au moment de l’hiver etant donner que je suis maçon et je n’ai pas de honte d’en porter et ceux qui n’aime pas voir un homme en collant il sont qu’a regarder ailleur.

  6. Pour ma part, j’en porte sous mes pantalons. Des noirs, chair, marron, violet, orange, rouge, blanc, résilles… Très agréable. Je regrette un peu que ce ne soit pas plus simple. Mais moi-même je n’ose pas le faire en public. Toutes mes félicitations à Arnaud pour ce blog et le choix des photos.
    Par ailleurs, est-l’un d’entre-vous, messieurs, que j’aurai aperçu ce mardi soir, en short et collant gris, à Carrefour M… (78) ?

  7. Ping : Tags : bas nylon et plus | Blog Entreprises Info
  8. hello,
    Faut pas trop se prendre la tête surtout si comme moi vous en portez l’hivers.
    j’en ai depuis que je suis gamin je crois bien, sa toujours été un vetement unisex pour mes parents et moi.
    Par contre, je ne vois pas pourquoi on serait homo par le port du collant!
    C’est comme si on disait que les hommes qui porte des sockets avec un short etait un homo?!?
    Mais je concois que certain n’ont pas inventé le fil a couper le beurre, alors les collant pour homme …

    Et puis les gens qui sont agressif, il faut leur rentrer dedans.
    J’ai eux une histoire dans un supermarché avec ma copine! (la seule fois d’ailleurs)

    On était dans le rayon collant tranquillou sans presque rien demander à personne, ma copine demande a une dame si elle avait vus des collant
    en coton/laine mélanger pour son homme!
    La dame tout de suite agressive/hargneuse viens vers moi en me traitant de tous les noms! ( pervers, homo refoulé…)
    Voyant qu’il y avait pas moyen d’expliquer quelque chose de simple et logique, ma main incontrolable se mit a aller vers son visage tout ridé….
    Et la vous devinez la suite …;)

    Faut pas trop me chauffer sur des conneries moi…
    Les gens se laissent trop faire aujourd’hui
    On te rentre dedans, tu leurs rentre dedans!
    C’est peut être bête comme raisonnement, mais y en a qui comprenne que sa ;)

  9. Ping : A découvrir : collants fantaisie … | Cyber Blog Europe
  10. Coucou,

    Je suis tombée sur ce blog par hasard et j’avais envie de laisser un p’tit commentaire ;)

    Je ne suis pas du genre à aimer le style vestimentaire des hommes d’aujourd’hui que je trouve souvent trop féminin mais je dois vous avouer que j’approuve entièrement le port du collant pour les hommes ! D’ailleurs, je n’ai jamais pensé que c’était un vêtement typiquement féminin.

    C’est pour moi une preuve d’ouverture d’esprit : laisser les clichés de côté et porter ce qui nous fait plaisir. Et c’est vrai que c’est un plaisir de porter des collants ! Ils sont doux, chauds, agréables au toucher …

    Par contre, je dois vous avouer qu’un homme avec un collant en résilles rose, je trouverais ça un peu louche ! Pour les hommes je verrais plutôt des collants opaques, unis ou à motifs, assez discrets, dans les tons sombres ou couleur chair, assortis à un short , bermuda ou pantacourt. Ajoutez à ça une petite chemise et vous aurez la grande classe ! ;) Ou alors en dessous d’un jean retroussé, ça fait un peu plus "jeune" mais c’est toujours aussi bien. Et n’oubliez pas le legging !

    Et pour en revenir à la réaction des gens … laissez les parler, ils en valent vraiment pas la peine que vous perdiez votre temps avec leur étroitesse d’esprit ! Ce n’est pas parce qu’un homme porte un collant qu’il est homosexuel. Et ça n’a rien à voir du tout même ! On dit ça car un collant peut faire "féminin" … mais les homosexuels ne portent pas que des choses "féminines" (voir pas du tout). Bref, ça me fait rire les gens comme ça. A votre place je leur rirai au nez en leur disant que c’est pour le mettre sur ma tête, en vue de braquer une banque (quoi que c’est peut être risqué s’ils appellent la police après ! :p). C’est un peu comme le raisonnement de l’anti lope avec "On te rentre dedans, tu leurs rentre dedans!". Et bien moi ce serait plutôt "On se fout de ta gueule, tu te fous de leur gueule !".

    Bref, je vous (oui, vous, les hommes) encourage à porter des collants. Le plaisir avant tout ! :)

    Bonne continuation, et bravo pour le blog ;)

  11. Ping : Découvert : collant enfant et plus | www.commblog.biz
  12. Bonjour, j’ai franchi le pas ce vendredi en sortant avec un short noir et des collants noir opaque sur les villes de Lens et Lille. Je pense que les gens par chez nous ne sont pas prêt pour ça…J’étais une bête curieuse toute la journée. Quelle mentalité…

  13. Ping : Top Info » Pub : collant enfant en détail
  14. ouai bon j’ai jamais pus m’expliqué mon avis sauf la.Je vais dire les choses franchement et honnétement.
    j’ai 15ans et ce n’est pas la première fois que je met des collants pour info, la première c’était avec un pote vers 6/7ans je croit et il n’y avai pas ma mère et quand on est jeune on aime bien fouillé partout. Cette fois ci c’était dans le placard de ma mère où elle mettais ses mi-bas(c’est des bas qui s’arrète juste en dessous des genoux) puis nous avons essayé(RAPPEL: on est pas gay juste pote) et on avait trouvé sa cool puis on a essayé des "test" comme résistance,feu, etc…

    Plus tard on c’est dit que sa montait pas haut( he oui tout le monde grandi) donc on as fait un pti truc: on avait prit 2 paire de mi-bas, l’une qu’on laissait comme sa et l’autre ou on coupé a la pointe des pied au niveau de la couture.Au final sa fesait des bas en 2 pièce(biensur, il fallait un peu d’imagination.)mais nous n’avons jamais eu de pensé homosexuel.

    Puis l’époque où j’arrivait au collège comme tout le monde puis c’est a ce moment quand les filles portait des collant que cela m’exitait un peu. Etant curieu je fait quelque recherche sur internet et tout. puis j’apprend que je suis un peu fétichiste(aller voir le dico)puis a force je me suis dit: " et pourquoi pas moi?" Donc je suis aller acheté une paire de collant noir. Pour faire un peu genre et avoir le moin de regard, je suis aller prendre des bonbecs puis après le collant pour que les gens croive que c’est un anniv ou autre, ensuite je suis aller au borne automatique pour ne pas avoir le regarde de la caissière(j’était aller a une grande distribution comme Intermaché,LeClerc,Super U…)

    A ce moment j’ai essayer puis biensur comme j’était fétichiste bas sa m’éxitait et c’était comme même agréable et sa tien chaud etant donné que j’avais essayer en hiver.Plus je le portait(hors du collège) moin cela m’éxitait puis j’en suis assez content au fond.Biensur je le portait sous un pantalon.

    Puis sa a continué, j’ai 4 paire maintenant,lorqu’il fait froid bien j’en met(hors du lycée maintenant).Mais c’est un jour ou un mec ma vu que j’en avait (sous le pantalon et on fesait un foot) et la il disait que j’était une tarlouze et plein d’autre insulte. La je sais pas pourquoi et comment j’ai sorti se que je lui ai dit mais j’ai dit:"Désolé d’avoir de la sous-tension artérienne momentané!" Personellement je sais pas ce que sa veut dire ou si sa éxite mais il y a crut comme sa fait nom scientifique.

    PS:
    on pourrait presque faire un débat sur sa.
    Autrefois c’était les hommes qui portait la jupe,les bas,collant et talon.Et sa depuis longtemps même chez les Romains.Puis en plus (pas contre vous les filles mais j’ai juste vu sa dans plein de site de mode et documentaire) si on remarque bien, les femmes ont souvent voulu ce qu’avait les hommes.Les femme peuveut s’habillé comme les gars avec les chaussuren,sweet,veste à titre d’exemple et pourquoi pas nous?Peut-être qu’elle veuleut une forme de supérioté par rapport a nous comme avant on avait tout(pouvoir,habit,musculature…)Et c’est préjugé tout pourri comme :"un homme qui porte des collants est forcement gay" et bien moi je parie qu’il a plus d’homme hétéro qui en portent que de gay mais bon… faire changer une mentalité aussi basse controlé par la mode pour certain cela peut prendre des années.

  15. je suis un homme ,depuis tout petit j’adore les collants ,aujourd’hui j’en met pour me transformé et parfois en short ,mais c’est vrai que j’aimerai pouvoir en porté tous les jours sans etre jugé . j’ai des jambes aussi belle que les filles ,mais ça me fait plaisir qu’il y ai plus moi . Il est bien dommage que l’on soit pris pour un homo ,mais rassurez vous pas mal de filles aiment .

  16. Ping : A ne pas manquer : bas grande taille de suite | News Centric
  17. salut ,
    je porte des collants depuis que j’en ai essayé il y a au moins trente ans , j’en ai 37…et je ne peux m’en passer !
    j’ai bien essayer d’arreter , mais l’envie d’en porter revient !!! et d’ailleurs pourquoi m’en priver , car comme nous le savons " c’est pour les filles" oui mais pourquoi , c’est pour les filles ??? ma femme sait que j’en porte ,j’en porte tout le temps , cela ne la dérange pas …mais elle ne peut répondre a cette question , qu’est ce qui fait que ce vetement est uniquement pour les filles ? pour moi la réponse est que comme les hommes qui en portent ne le font qu’en cachette , et bien …ce vetement , il n’y a que des filles qui en portent ,ce qui en fait un vetement féminin !!! c’est le chien qui se mord la queue …
    j’en porte tout le temps , c’est une question de confort , je me rase les jambes sinon ça ne ressemble a rien …je bosse 8h00 debout , ça me soulage les jambes , et j’aime ça tout simplement …je ne suis pas homo ou travestis (que je respecte forcement)
    nous sommes dans une société bourrée de clichés ,d’intolérances les uns envers les autres …
    des hommes qui en portent ,il y en a bien plus qu’on ne le croit !

    a toutes les personnes qui passent par ici , venez faire un tour sur mon blog , ce n’est pas pour me faire de la pub , cela ne me rapporte rien , mais cela pourrait faire évoluer les choses et surtout les mentalités…nous en avons besoin

    amicalement les hommes en collants ;-)

    http://dimforman.skyrock.com/

  18. Bonjour a toutes et tous,
    je viens de découvrir ce blog, j’adore !! Je porte moi aussi des collants depuis des années, uniquement chez moi au départ, sous mes pantalons par la suite.
    Mes premiers achats de collant furent assez difficile, je pretextais que c’etait pour les offrir à mon amie. Desormais je dis clairement que je les achete pour moi, et depuis peu je sors en portant collant et jupe. Je trouve ca tres agreable, tres joli. Les vendeuses me compliment meme sur mes tenues.

    Amicalement

  19. Ping : Trouvez : collant enfant … :: Tous en tongs ! | La décontraction est de rigueur… :)
  20. Bonjour,
    bravo pour ce blog découvert par hasard.
    Le collant est normalement unisexe, c’est jutse une question de mode :
    regardez les photos des rois (ils en portaient mais cela s’appelait bas de chausse à l’époque)
    Maintenant je pense qu’il faut faire connaitre la demande des hommes pour ce produit, et les mentalités
    finiront peut etre par changer.
    Il y a déja des fabricants qui ont essayé de lancer une ligne de collants pour homme, mais les
    prix sont prohibitifs.
    C’est aussi une des raisons pourquoi nous achetons des collants dit "pour les femmes".
    Que reste t’il aujourd’hui comme vetements exclusivement pour les hommes ?
    Les femmes nous ont pris nos pantalons, vestes et meme cravates et cela semble normal.
    Elles ne veulent pas que nous prenions leurs collants !
    Il va falloir que certaines évoluent un peu.
    Pour ma part j’en porte l’hiver et ma femme l’accepte parfaitement bein.

  21. Superbe article. Je suis un peu choquée par la vendeuse à la fin… sérieux elle peut pas se mêler de ses affaires celle-là? Même si tu étais homosexuel, en quoi ça la regarde?
    Et il faut arrêter avec les clichés… les homosexuels ne portent pas tous des collants… et un hétérosexuel peut avoir besoin de porter des collants. Les temps changent.
    Moi je trouve ça top qu’un homme s’intéresse aux collants et comprend enfin le calvaire que c’est d’en acheter et d’en racheter après seulement 3 utilisations parce qu’ils sont filés :D

  22. Ping : Tattoo socks. » mercredie: blog mode, beauté et tendances
  23. Eh eh eh … Donc moi, étant convoqué chez mon très important client à Paris, j’ai sorti mon meilleur costume gris à rayures, mais au lieu de la chemise bleu ciel & cravate rouge … un body Woolford manches longues col roulé, & le collant noir Dim (angora mélangé, chaux et doux). Le plus rigolo étant que la majorité des mes correspondants étaient des correspondantes (charmantes, d’ailleurs). Bizarrement, avec une barbichette taillée en bouc, je me sentais un peu faune ;-)

  24. Pour ma part, cela fait une vingtaine d années que j en porte, je trouvais au départ à la fois étrange, mystérieux, envoûtant – le début ne fut pas simple s’y retrouver dans tailles, épaisseurs; mais l’expérience est vite arrivée. Un soir de décembre, prélude des fêtes, je suis tombé devant une pochette très très belle d un collant, mais le prix était 10 fois plus élevé. Après multes hésitations, je me suis laissé tenter par ce collant – puis regrettant sur le chemin du retour l avoir acquis vu son coût. Rentré chez moi, je l ai rapidement porté et là le déclic, sensation de douceur, de légèreté incroyable – le coup de fourdre instantané pour cette marque Wolford et depuis collants, bas, leggings c est systématiquement Wolford, et dernièrement j ai acquis un boy noir : la même magie opert

  25. Bonjour,
    je ne porte pas de collants mais j’aurais envie de mettre pour l’hiver. Depuis quelques années et dans mon milieu de travail, on "se les gèle" en hiver" (les jambes hein). Je portais enfant du velours, donc je n’avais pas ce problème, mais allez donc trouver du velours aujourd’hui, autres que marrons et à des prix prohibitifs. Bref, le milieu environnant m’ayant causé des problèmes de santé, je pense que le collant devrait faire l’affaire en hiver, en attendant de travailler dans de meilleures conditions. J’ai donc cherché et suis tombé sur ce site sympathique.
    Bref, si je le préfère largement sur les femmes, j’en vois tout de même le principe réchauffant depuis très longtemps, de l’avis même de la gente féminine, sinon elles n’iraient pas dehors simplement en collants.
    Et puis, j’ai une double vie: je suis Péteur Parqueur dans la vie privée et Spaille deurmanne dans la vie publique, mais ne le répétez pas !

  26. Moi je trouve que les collants c’est le top, on est bien contente de les avoir en hiver, bien contente de voir qu’il nous amincissent, bien contente de pouvoir les choisir de couleurs et de motifs variés, on aime aussi leur cousin, le legging. Enfin, les hommes qui portent des collants ne sont pas des gays, mais des hommes originaux ! Et la beauté est dans la différence… :)
    J’aime ton blog, en tout cas ! Bisous, bisous !

    • bonjour Poussine, Arnaud

      je répond a ton commentaire poussine; je suis un homme de Paris, est j’adore porter des collant de femme, j’en porte tout les jours surtout noir. Est je l’avoue aussi des string ou des culotte.
      le contact avec la peau est un vrai régale même sous un jeans, avis aux amatrice pour toucher.
      gros bisous
      Tommy de paris

  27. Merci Arnaud pour ce blog !

    Tu en veux une bonne ? Wolford : cashmire et soie : 170 euros la paire ! Nan, c’est réel ! Un jour peut être …

    Moi les collants m’ont obnubilé depuis tout petit, je jalousais mes copains de colo au ski qui en avaient (pour le froid). 45, hétéro, on se comprend, il me semble.

    J’avoue faire une fixette sur les noirs opaques épais chauds. En mini short jean, le reste étant bcbg, c’est fou ce que ça peut créer comme réactions : de l’adoption bisounours clairement créative branchouille "t’ est super et pas comme tout le monde", au rejet total haineux "tarlouze" !

    Pas mal ausisi : le motif "Burlington", ma seul fantaise à part le noir, vert föret ou brun. Tjs en short …

    Have fun ! Fashhion above all …

    Cordialement,
    Stanislas.

  28. Arnaud,

    Voilà un blog que plus d’un mal hétéro et fier de l’être devraient lire ! D’ailleurs j’ai beaucoup aimé le post de Stanislas !
    Donc, pourquoi le collant serait-il l’apanage des femmes ? Oui pourquoi ?
    Le collant a deux buts : le 1er tenir chaud et le 2ème être sexy ou rigolo.
    Mais il me semble qu’une grand majorité de femmes le porte parce qu’il est pratique et chaud, car lorsqu’une femme a envie d’être sexy, que va-t-elle porter, je te le donne en mille : des BAS ! Et non des collants. Le collant ne fait pas fantasmer le mâle hetero de base (et excuse moi pour l’expression), mais le BAS oui ! J’en prends pour preuve les milliers de photos de femmes sexy portant des BAS.

    Bref, donc comme la combinaison chaud/pratique et indubitablement ce qui fait en partie vendre le collant, pourquoi nous serait-il réservé à nous les femmes ? Sincèrement soyons sérieux : cette combinaison peut tout à fait convenir à n’importe quel homme.
    Car souvent cette question me taraude : comment faites-vous pour ne pas avoir froid lorsqu’il fait -10º ? Ce n’est pas un pantalon de costume qui peut vous protéger du froid ? Ni même un jean ! Quoique légèrement plus épais, mais quand même.
    Donc comment faites-vous ? Vous endurez ! Mais l’endurance n’a qu’un temps non ?

    Alors allez y Messieurs : OSEZ ! Plutôt que de vous geler : portez le collant en hiver ! Ne soyez pas prudes, et affirmez vous.

    À quand un collant DIM pour homme ? Allez c’est sans doute un segment porteur où une enquête serait certainement révélatrice de choses que l’on ne soupçonne même pas.

    En tout cas si un produit se développe en ce sens, je veux bien être la pour le casting et le shooting ;-)

    Sur ces bons mots, messieurs, je vous salue.

    Laurence

  29. Merci mille fois Laurence pour ce commentaire élogieux à propos de mon post, et encore chapeau "bas" (merci Dim ! ;-) à Arnaud pour son blog (ce dont je serais incapable : écrire de façon régulière sur un sujet, même s’il me tient à coeur). Et à nos gambettes de mecs fashion. Ciao Bella & Bello.

    P.S. : Concerant le Wolford cachemirte & soie, malgré le prix, je crois que je vais faire une folie … Je vous rapelle une fois le forfait commis ! Et peux être même avec une photo si ce site le permet …

    A+
    Stan.

  30. allo c peu èttre pas le bon blog pour possé des question mais jai une question jaimerais porté des bas collant d’ou peuton se procuré des bas collant pour homme au québec il y til des boutique ou les homme portan les maime bas collant de fille ? et ousi c koi la diférance une paire de bas de collant pour homme et femme?

    merci davance

  31. Bonjour à tous… et à toutes !

    Je suis un homme et j’ai moi-aussi un passion dévorante pour les collants.

    Tout a commencé très petit (j’ai aujourd’hui 42 ans). Il m’arrivait souvent de trainer sous la table et, je ne sais pourquoi, j’aimais caresser les jambes des femmes présentes à table qui portaient des collants mousses.
    Plus tard, à la pré-adolescence, lorsque j’ai commencé à me masturber, j’ai repensé à la sensation de douceur que me procurait les collants mousses et je les aient peu à peu inclus dans l’éventail de mes fantasmes. J’ai tout d’abord volé ceux de ma mère. Mais, j’ai bien vu qu’elle s’en doutais (elle m’en parlera plus tard).
    Alors je me suis mis à en voler partout où je le pouvais : chez mes grand-mères, mes tantes, mes cousines, mes voisines (j’ai même pénétré en douce dans une maison pour y voler les collants des occupantes… j’avais 12 ans). J’avais également une technique pour en voler dans les supermarchés : je prenais la boite de collants qui me plaisait, je prenais un vêtement que j’allais essayer. Une fois dans la cabine, j’enfilais le collant, remettais mon pantalon et sortais remettre le vêtement en place avant de sortir du magasin. Ensuite, je me suis mis à les voler sur les fils à linge. Les collants était pour moi une denrée rare à l’époque. Les occasions de voler n’étaient pas courantes. La peur de me faire coincer était terrible : un garçon, voler des collants ???
    Je me suis alors mis à les conserver, tout d’abord dans ma chambre (vers 16 ans) puis à la cave, planqués dans un sac poubelle. J’avais alors ma petite collection, une dizaine de collants mousses couleur chair, le type de collants que je préfère.

    J’aborde maintenant quelque chose qui n’a pas été traité ici. Les collants, leur vue ou leur touché provoque chez moi une excitation sexuelle depuis ma pré-adolescence. J’ai toujours préféré les filles en collants même si elle étaient moins jolies. Au collège, c’était pas facile, les filles étaient trop jeunes pour porter les collants qui me plaisaient sauf quelques exceptions qui me mettaient dans tous mes états, un mélange d’excitation et de frustration de ne plus pouvoir toucher (je n’avais plus depuis longtemps l’excuse de l’âge…). Je portais alors très peu le collant : seulement à la maison, le mercredi quand mes parents n’étaient pas là. J’en enfilais un puis je me regardais dans la glace, excité sexuellement par la sensation du nylon sur mon corps.
    Mais la honte était là. J’ai bien essayer de partager mon émoi pour les collants à mes "copains de branlettes" (les garçon sauront de quoi je parle) mais j’ai fait un flop… J’en ai gardé, même aujourd’hui encore, une certaine honte voire une culpabilité, mais nous en reparlerons. J’ai ensuite continuer à choisir mes copines chez celles qui portaient des collants mousses (vous l’aurez compris, je déteste les collants voile). Mais, je ne leur avouais jamais mon penchant pour les collants : je trouvais sans cesse des excuses pour qu’elles en portent. La limite était le lit. Je m’explique. J’étais surexcité par le touché des collants pendant les préliminaires et tout ceci raccourcissait la durée de l’acte sexuel en lui-même. Cela m’a causé beaucoup de soucis.
    Puis un jour, je suis tombé sur La femme que j’espérais secrètement rencontrer : j’avais 20 ans, elle 24, plus d’un mètre vingt à l’entrejambe et toujours en jupe et en collants mousses pour me faire plaisir. C’est avec elle que j’ai franchi le pas pour la première fois : je suis ai avoué mon penchant pour les collants. Elle s’en doutais… C’est donc avec elle que j’ai, pour la première fois, fait l’amour "avec des collants". Elle en portait à chaque fois que nous faisions l’amour : je vivais mon fantasme mois après mois, années après années… jusqu’au moment où elle en a eu assez. Elle voulait que je lui prouve mon amour en renonçant au collants… je n’ai pas pu et cela a détruit mon couple.
    J’avais conservé un relation personnelle avec les collants, ses collants : je m’étais fait une petite réserve avec ses collants qui me plaisaient le plus. Comme ça, je pouvais orienter le choix du collant qu’elle mettrait pendant l’amour. Quand elle n’était pas à la maison, je me caressais avec ses collants, ou plutôt les miens, et j’en portais volontiers sous mon pantalon pour vaquer à mes occupations quotidiennes. Lorsque nous nous sommes séparé, je ne me suis donc pas retrouvé "seul".
    Aujourd’hui, je ne vole plus mes collants, je les achète tout simplement au supermarché. Mes préférés, tant dans la couleur qu’au niveau du touché, c’est les collants mousses (beiges ou noirs) sans marque de chez Carrefour. Ils sont assez légers mais résistants (20 deniers en 100% polyamide). Ils sont en plus d’un prix tout à fait abordable : mes copines successives les ont adopté !
    Aujourd’hui, je porte régulièrement mes collants préférés, surtout quand il fait froid. J’en ai tout une collection à la maison, des souvenirs parfois. Bien sûr, personne autour de moi ne connait ma passion pour les collants… sauf ma mère qui s’en ait aperçu très tôt !
    Bien, j’espère n’avoir choqué personne. J’ai tenu à raconter mon histoire car j’ai été très touché par celle de Chacat un peu plus haut. Je voulais lui dire que d’autres ont comme lui ce penchant pour les collants et les jambes féminines et qu’ils ont su s’en accommoder avec plus ou moins de succès. Je voudrais lui dire que c’est sa "nature" et qu’il doit l’accepter pour se sentir bien. Je voudrais aussi le féliciter pour en avoir parlé : ça l’aidera à se construire une sexualité "normale".
    Pour ceux qui ne voient rien de sexuel dans le Collant, je suis désolé (vous voyez, j’ai encore honte !) de vous avoir infligé mes élucubrations.

    • Ma compagne aime la virilité, les poils sur le torse, les muscles protecteurs… comme beaucoup de femmes. Aussi avais-je décidé depuis le début de notre vie commune de tirer un trait définitif sur ce gout prononcé pour les collants que je cultivai depuis mon adolescence et qui m’avait conduit à en porter parfois en secret tout au long de ma vie. J’étais sur d’une chose : si j’avais le malheur de lui révéler ce penchant, ou si elle le découvrait d’une façon ou d’une autre, elle me rejetterai surement et je perdrai gros à ce jeu là. Donc pendant 4 ans, abstinence totale. Je me suis contenté de la voir en porter elle, ce qui était déjà une grande satisfaction en soi.

      En début de cette année, à plusieurs reprises je me plains du froid vif lorsque nous sommes dehors. « J’ai froid aux pieds… aux jambes… le Jeans c’est froid…etc ». Je remets le sujet sur le tapis plusieurs jours de suite. Un jour, je vais plus loin, je lui raconte que lorsque j’avais 17-18 ans, j’avais du me résoudre à porter un collant en laine sous mon jean pour lutter contre le froid lors de mes déplacements à mobylette. J’ajoute que s’il continue à faire aussi froid je vais être obligé de m’en racheter un. Et là, elle me dit qu’elle m’achètera un leggins prochainement si je le veux. Quelques jours après, je force un peu le destin : je profite d’un passage dans une grande surface sans elle pour m’acheter un leggins noir, opaque et soyeux qui à l’air très doux et confortable. Ce modèle est tout à fait comparable à un collant : pas de couture. Il manque juste les pieds. En arrivant à la maison, je lui annonce mon achat, elle me dit un « ah c’est bien… » approbatif. Génial !
      Dès le lendemain matin, me voilà dans la salle de bain en train d’enfiler ce collant sans pied… je retrouve immédiatement ces sensations de caresses délicates si agréables. Sur le chemin du boulot, je lui dis qu’aujourd’hui grâce au leggins j’ai bien chaud aux jambes et que je suis très content.
      Voila… Je ne pensais pas que ça irait plus loin que ça.
      Mais quelques jours après, nous partons en vacances aux sports d’hivers à trois avec ma belle fille (18 ans). Et là les choses vont prendre une tournure que je n’aurai jamais imaginé.
      Traditionnellement dès que l’on rentre à l’appartement à midi ou en fin de journée, ces dames ôtent de suite leur salopette ou pantalon de ski et restent habillées en tenue cool, c’est-à-dire collant et pull. Le premier jour je n’ose pas retirer ma salopette devant elles car j’ai mon leggins en dessous et elles ne m’ont jamais vu avec… Et là, ma femme doit sentir ma gène et me dit d’un coup : « Alors tu me montres ton leggins ? Je t’ai pas vu encore avec… ». Je fais mine de ne pas être surpris et lui réponds « Oui, si tu veux ». Et j’ôte ma salopette devant elles. Ma belle fille à l’air visiblement très surprise mais n’a pour autant aucun geste moqueur. Ma femme, elle, me demande de me retourner pour bien me voir : je vois ses yeux briller… Elle me dit : « C’est incroyable ce que ça te va bien, je n’en reviens pas… c’est très sexy ! ». J’ai sa bénédiction, je suis aux anges !. Inutile de vous dire que les autres jours, je suis resté tout le temps en pull et leggins bien visible dès que nous étions à l’appartement. Ma femme en collant, moi en leggins et chaussettes… sans gène aucune… tout naturellement… bien être et complicité… bref, le paradis. En plus, à plusieurs reprises, elle m’a répété que j’étais vraiment sexy dans cette tenue, que ça me faisait un joli petit cul et qu’elle n’était pas non plus insensible à la jolie bosse devant… chaude ambiance quoi !
      Quant à ma belle fille, son regard un peu gêné les deux premiers jours à vite laissé place à une indifférence bienveillante. Un soir au cours d’une discussion sur le sujet, elle a dit « après tout pourquoi pas… il y a pleins d’hommes qui portent des collants : artistes, danseurs, sportifs etc… si tu as froid je comprends… »

      Depuis cette semaine hors du temps, j’ai enfoncé le clou : désormais à la maison, je me montre de temps en temps en leggins le week-end au petit déjeuner, ou le soir sous le peignoir. Mais pas tout le temps. J’ai aussi acheté un vrai collant opaque très similaire au Leggins pour les jours de grand froid car « j’aurai plus chaud aux pieds » comme j’ai dit à ma femme…
      Depuis quelques jours, j’ai franchi un cap, je ne m’embarrasse même plus du peignoir le soir : je mets juste le collant, les chaussettes et un haut de pyjama noir : tenue de détente ultra confortable pour les soirées télé. Ma femme me surnomme maintenant affectueusement « mon homme en collant » dès qu’elle me voit ainsi vêtu : je souris car il n’y a pas de moquerie, c’est comme si elle disait : mon homme est différent, je l’aime habillé ainsi et je le désire… Je suis touché.
      Je savoure ces dernières soirées télé hyper sensuelles avec elle et ma belle fille… car je sais que la fin de l’hiver approche et qu’il me faudra bientôt ranger collant et leggin au placard jusqu’à l’année prochaine… Vivement l’hiver prochain !

      Avec le recul j’ai analysé et je crois avoir compris les raisons pour lesquelles les choses se sont bien passées avec elles :
      D’abord je me suis toujours forcé à être le plus naturel possible devant elles. Ne jamais montrer de gène, assumer tout simplement ce vêtement que je porte au seul et unique motif qu’il me tient chaud, et faire comme si je portais un simple pyjama.
      Deuxièmement, ne pas vouloir à tout prix que ce soit un collant, surtout les premiers temps. Le leggins passe manifestement beaucoup mieux auprès de la gente féminine. Et puis franchement, mon leggins par sa matière et son confort est un vrai collant… auquel il ne manque que les pieds.
      Troisièmement et c’est le plus déterminant, porter le leggins ou le collant comme un homme, en restant masculin et viril, c’est cela qui a séduit ma femme. Si j’avais montré des signes de féminisation, cela aurait été perçu comme un travestissement et là il y aurait eu rejet de sa part, à n’en pas douter. Le choix d’un modèle 100% opaque s’est imposé, les poils des jambes ne devant pas être visibles du tout.

      A ma femme que j’aime tant.

  32. Bonjour à vous tous, et merci pour ce très bel espace de liberté, entre gens respectueux, c’est rare… Merci pour ces récits impeccables, attachants, où, je crois que l’on se reconnaitra tous quelque part… Je n’ai jamais écrit quoi que ce soit sur ma passion, mais si je choisis votre espace, c’est qu’il est de qualité… Voilà, j’ai toujours été très viril, très masculin, avec le métier qui va avec, et d’autant que je me souvienne, j’ai depuis tout petit, toujours été un vrai fétichiste du nylon, que je porte depuis longtemps, et maintenant, au quotidien… Comme beaucoup de fétichistes, ce sont d’abord dans les réserves familiales, que je me suis employé à dénicher mes premiers émois tactiles réels… Mon parcours, bien long, et difficile, m’a procuré bon nombre de déconvenues, mais aussi bon nombre de plaisirs… Il faudrait que j’écrive un bouquin…lol 100% hétéro, la vue, assez difficile, quand on a toujours habité dans une zone assez "rurale", le toucher, l’aspect esthétique, m’ont toujours fait flasher sur les vrais bas nylon, les porte jarretelles, les talons aiguilles, les collants, mais toujours très fins, voile, 5,7,8,10,12,15,20 deniers… Autant au porté, qu’à la vue… Les préjugés ayant la vie dure, et j’essaierai toute ma vie de les combattre, je me retrouve donc, aujourd’hui, en couple, avec Ma Femme dont je partage la vie depuis depuis quelques années, que j’ai connue à la base, "Quoi??? Tu as déjà porté des collants???", l’expérience, m’ayant amené à dévoiler directement, mes penchants, afin de ne jamais caché le poteau rose, pour éviter tout malentendu, et qui maintenant, s’interroge si je vais bien, quand j’emprunte le lit conjugal, sans un gramme de caresse sur mes jambes… J’ai une chance énorme, peut être, allez savoir d’avoir su faire comprendre, faire évoluer la chose, ce qui n’était pas gagné au départ, ce n’est pas un vain mot… Contrairement, à beaucoup, apparemment, jamais je n’ai avancé le problème du froid, mais plutôt, le problème de seconde peau manquante… Le nylon, le voile, ont toujours fait partie de ma vie, et avec l’âge, ça ne s’est pas arrangé, au contraire!!! lol Plus je vieillis, plus j’enfile un seamless, le soir, avec délectation, quelques grammes de finesse, dans un monde de brutes… Fétichiste, collectionneur de belles pièces, esthète à l’essai, et surtout, meilleur espoir que le nylon, ne disparaitra pas, et qu’il reste unisexe, autant que le sont les jean’s, et moultes accessoires, largement empruntés par la gente féminine, depuis des lunes, et on ne leur a jamais fait de procès, me semble t il… Libre à elles d’en porter, libre à nous, de porter ce que nous voulons, nous sommes encore en France, et pas en dictature bannière… La Femme, dans pas mal de domaines, pas tous, a su gagner sa révolution, tandis que les hommes, en sont encore à cacher leur passion… Longue vie à ce blog, et à ce débat, qui j’espère, fera avancer la cause, j’espère ne pas vous avoir saoulé… Bien à vous toutes et tous.

  33. Bonjour Arnaud,
    Je porte des collants et des bas sous mes jeans, et de la lingerie dans l’intimité. Quoique hétérosexuel, j’ai une part féminine assez exacerbée qui n’a pas été sans me causer de gros soucis, des rejets, avec mes petites amies successives, féminité à quoi il m’a fallu renoncer des années durant, avec une compagne disons "classique" qui l’acceptait mal. Ma nouvelle compagne n’y voit, quant à elle, pas d’inconvénient. Nous en mettons dans l’intimité et j’en porte à la maison sous un long pull, un short large, une petite jupe, je dors avec, mais pas question d’en arborer dans la rue, car je vis dans une région méridionale où les mentalités sont machistes et ici en France, en-dehors peut-être de la capitale et de certains contextes, le port du collant reste une pratique délicate.. Pour ce qui est d’en acheter, je vais dans les grandes surfaces, et tant pis pour ce que peut penser la caissière, c’est son problème.
    J’aime la sensation du nylon, du lycra sur ma peau. Pour le reste, c’est mon jardin secret, le fait de mettre une jupe, des dessous de nylon, de satin, de voile constituent l’expression de cette féminité dont je reconnais que pour un homme d’âge mûr, elle est difficile à assumer au quotidien. Un thérapeute que je consultais pour d’autres problèmes, et auprès de qui j’avais évoqué ce jardin secret, avait évidemment conclu à une homosexualité refoulée. Diagnostic lapidaire, car en fait c’est infiniment plus compliqué. J’ai besoin de porter des collants, de me vivre en tant que femme dès que je le peux, je ne sais pas s’il est nécessaire d’assigner une étiquette à ce besoin, si je suis transgenre, intersexuel, peu importe… Je ne suis attiré que par les femmes, je ne suis pas exhibitionniste, je ne me rase pas les jambes, ne m’épile pas le pubis, ma féminité s’exprime autrement.
    S’il se trouve des personnes qui souhaitent en discuter, je communique ici mon email : decomplexee@yahoo.com

  34. C’est vrai qu’un homme qui porte et apprécie les collants est assez atypique, mais pourquoi pas ! Y a bien des filles qui adorent le foot ou les voitures, ce n’est pas pour autant qu’elles seraient homosexuelles ! La réaction de la vendeuse est honteuse ! Tant que tu assumes ce que tu adores, tu n’as pas à te justifier :) moi j’aime rencontrer des personnes dans ton genre ! Bisous :)

  35. BONJOUR j ai subis 7operastions a mes jambe s au niveau de mes genoux a la dernierre operation tout s est mal passer cause de mon age depuit q uil que je m,est des collants sans pieds mes problèmes de jambes ont disparu ,j ai une mellieur circulation du sang une attenuation des douleurs ,je peux remarcher impeut pres normalement oui,je suis obligeer de marcher avec une canne .

  36. Bonjour a tous!
    Merci Arnaud pour ce blog et merci à celles et ceux qui y participent.
    J’ai 48 ans, aussi loin que je me souvienne j’étais attire par ce fin voile de nylon qui habille si joliment les jambes…j’en porte aussi souvent que je peux…la semaine derniere j’étais en déplacement et j’en ai profité pour en porter avec un bermuda, je suis allé au restaurant avec…je sais pas si j’ai été remarqué ,il faut dire qu’il était très fin et couleur naturel, mais j’ai adoré la sensation. Mon épouse accepte bien, et je peux même dire que ça l’excite.
    Alors je veux juste dire à ceux qui culpabilisent, qu’il ne faut pas et vraiment vivre pleinement cette passion.

  37. Salut,
    Cool ton site,je suis aussi un homme qui en porte l’hiver sous mon pantalon.J’ai commencer par des collants classique de femme , mais j’avoue que les modèles pour homme sont mes préfères ,plutôt épais et adapter a la morphologie masculine .Il est vrai que niveau choix de couleur c neutre !
    Ce serait sympa de faire un article sur ces modèles?
    a+

  38. Tout d’abord une vraie "vendeuse" ne se fout pas de la gueule des ses clients, je trouve ça inadmissible… Même si de prime abord je suis la première surprise, c’est vrai qu’un homme en collant ce n’est pas courant, mais de toute façon c’est justement ce qui n’est pas courant qui est marrant (dans le bon sens du terme)… Et puis très franchement, je trouve que ça le fait grave, avec le bermuda c’est vraiment cool, j’aime beaucoup ta photo dans l’article des Marie Antoilette!
    Ce n’est que mon humble avis, mais voilà je voulais le dire!!
    Continue c’est super!

    • Ces sur la vendeuse devrait changer de job
      Par contre il y en a qui ce sont de bon conseille
      Qui esquisse un sourire
      Mais de bon conseille
      A paris (metro ommerce)un magasin dim
      Les vendeuse sont agreable
      Paris toujour boutique calzedonia
      Rue de rivolie
      Egalement agreable avec de beau collants

  39. Le port d’un collant pour un homme ne me choque pas du tout ! La majorité des gens veulent nous faire entrer dans un moule stéréotypé. C’est de l’intolérance comme le jeunisme ou la minceur à tout prix. Bravo d’entrer en resistance et d’assumer. Je viens de m’inscrire à ce blog! à bientôt

  40. Ma femme et ma belle fille ont depuis plusieurs mois complètement acceptées le fait que je porte un collant opaque le soir à la place du bas de pyjama… J’ai donc la chance d’être en collant tous les soirs à la maison et je ne m’en lasse absolument pas. Cela m’apporte un confort et un bien être dont j’aurai beaucoup de mal à me passer maintenant. J’ai plusieurs collants différents : notamment un dim signature opaque velouté 60 deniers que je trouve d’un confort extraordinaire et un autre coton / cachemire un peu plus chaud et tout aussi agréable à porter. En plus, ma femme me dit régulièrement que c’est sexy, que ça met en valeur mes formes et que ça lui plait. Le soir en quittant le boulot, je me dis que bientôt je vais me glisser dans ce collant doux et chaud et je savoure cette pensée à l’avance…

  41. Feliciations pour ton blog et de défendre les hommes qui portent des collants. De plus en plus en porte mais peu l’avoue à cause des à priori de la société. Je suis aussi un homme qui porte et qui apprécie les collants, depuis très longtemps. J’aime les collants fins en lycra, d’un très grand confort. J’ai acheté les collants pour homme de Gerbe. Dommage qu’ils aient disparus. J’en porte l’hiver sous pantalon et dès les beaux jours, des collants fins avec des shorts. J’aime beaucoup car c’est braiment très confort et soyeux sur les jambes. Au début de notre rencontre, ma femme etait septique, puis je lui ai expliqué pourquoi j’aimais en porter. Elle a très bien compris et approuve que je porte des collants. Elle même m’encourage à les porter en ville. Elle même adore en porter. Nous avons donc beaucoup de complicité avec ce vêtement. C’est vrai qu’il y a des personnes peu tolérantes dans la vie mais on a qu’une vie, alors ne nous privons pas de porter ce que nous aimons.

  42. Moi j’adore porter des collants en laine mais en cachette! Ma femme me trouve anti-sexy, pas viril du tout! Eh oui, je souffre de ne pouvoir être moi-mêm alrs je suis heureux pour vous qui osez, assumez et avez le DROIT d’en porter devant votre famille!
    J’aime aussi les leggings tricotés en laine plus épaisse! Si vous voulez voir à quoi cela ressemble ou en parler avec moi: manujack2000@hotmail.fr
    A bientôt et encore merci pour si jolis commentaires
    Jack

  43. Bonjour. Je partage l’avis de beaucoup d’entre vous sur la qualité de ce blog et la pertinence des propos qui y sont tenus. Merci à Arnaud son auteur. Je suis un homme, un de plus, pour qui, depuis la (très) jeune enfance, les collants constituent bien plus qu’une passion.
    J’ai la chance de partager ma vie avec une personne pour qui cette passion ne pose pas de problème. En fait les problèmes, j’ai l’impression de me les construire moi-même. Plusieurs fois je me suis demandé si j’avais le choix, là maintenant, d’effacer cette passion, ou de continuer à vivre avec. Et bien, difficile de dire si cela m’est préjudiciable (trouble de l’identité masculine, adéquation spirituelle avec ma vie professionnelle même si une étanchéité parfaite doit pouvoir être entretenue, compatibilité avec mon rôle de père de famille, étanchéité plus que parfaite là aussi, …) , ou bien favorable (plaisirs des sens et d’une certaine forme de sexualité non satisfaite autrement, évasion, expression de ma féminité faisant un joli bras d’honneur à ma masculinité, …). Au plaisir d’en discuter et de partager.

  44. Je découvre ton blog aujourd’hui et j’en suis plus que ravie ! j’aime beaucoup ce concept de blog, j’ai pu, grâce à toi, découvrir des blogueuses tops ! Merci beaucoup

    de-moi-a-toi.com

  45. Bonjour à tous,

    je souscris à l’essentiel de ce qui a ete ecrit ici. Porter un collant, notamment en public, provoque chez moi les emotions les plus fortes qui se puissent immaginer. Je serais ravi de poursuivre le dialogue par mail le cas echeant : vincent_barthe75@hotmail.com
    À bientôt,
    Vincent

Ton commentaire est le bienvenu!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s